12 mars 2015

Le sport est bon pour la santé… si on y survit

"C'est dans 3 semaines ; vous ne serez ni guérie, ni prête.""Vous voulez défaire tout mon travail, c'est ça ?""Si ça vous fait du bien mentalement, c'est le principal mais…" Par ordre d'entrée en scène, mon médecin, mon kinésithérapeute, mon ostéopathe. Tout ça à cause de mon podologue. C'est de sa faute. J'avais fait une croix sur le semi-marathon de Paris lorsque mon genou a fait l'essuie-glace. Je rappelle la définition de cette inflammation du tendon externe : aïe, ouille, aaaaaah. Comment en guérir ? Arrêter de courir, masser,... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 22:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 février 2015

La règle et l'exception

Il y a des constantes, des évidences : le ciel est bleu. Il y en a de plus difficiles d'accès. Des qui demandent l'étude répétitive, approfondie d'un phénomène. Etude qui permet de cerner cette constante, de construire un raisonnement parfait basé sur des preuves solides et de parvenir à l'énoncé d'une théorie universelle : c'est obligé d'être beau gosse pour faire ostéopathe.J'en vois qui font la moue. Alors, bon, hein, déjà, pas en public, y'a des enfants. Ensuite, j'ai suffisamment tâté de l'ostéo pour que mes paroles soient... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 22:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 février 2015

Qu'est-ce qu'elle dit la rousse ?

Quand tu apprends une langue étrangère parlée dans plusieurs pays voire différents continents, il arrive un moment où tu dois te lancer sur des articles écrits par des humains non issus du creuset originel de cette langue.J'apprends l'espagnol ; je lis des textes d'auteurs sud-américains avec des spécificités grammaticales et des mots "mais bordel, c'est quoi ça ?". Un peu comme un étranger qui aurait appris le français grâce à un professeur parisien et ferait son 1er voyage en francophonie au Québec… ou en Lorraine. Forcément, c'est... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2015

Au boulot, parfois, il y a galette

Oui, au travail, parfois, on pause les claviers (mais qui donc les avait soulevés ?). On raccroche les téléphones. On réveille son voisin et on va fêter… heu… ah, merde, restons laïcs… fêter la qualité de nos artisans-pâtissiers et artisans-fèvologues. En gros, on va becqueter une galette des rois. Vers 17 heures, poussés par la faim et la soif, le troupeau travailleur migre vers la cafétéria. C'est l'heure où les lions vont boire. Après une journée de merde. Non, je peux pas dire autre chose, ce fut une journée de merde, point. Ca... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 22:20 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
09 janvier 2015

#JeSuis

Triste. Qu'est-ce que je vais faire de mes vœux maintenant ? 2015, année de… rien-ze ? Comme 2014, elle ne rime à rien. Elle avait bien commencé pourtant. Comme d'habitude, je n'avais pas prévu d'enterrer la vieille année. Elle n'avait qu'à crever toute seule. Franchement, elle m'avait suffisamment fait chier, chialer et torturé comme ça. Crève charogne de 2014 ! Tel était mon slogan.Et puis presque par hasard, un grain de sable inopiné est venu bouleverser mon absence de plan sylvestrien. J'ai dû faire le passage vers 2015. Avec des... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2014

Les fringues 100% françaises

A quoi les reconnaît-on ? A ce qu'il y a un Montebourg dedans ? Oui mais plus trop maintenant. A leur prix honteusement élevé ? Ben, en même temps, le smic français est légèrement supérieur au smic bangladais. A leur style ? Ah ! ça chauffe ! Alors ? Rien ? Bon, je vous donne la solution. Au style de la com'. Le style "tiens, y'a un-e sexiste qui s'ignore (ou pas) qui a écrit la lettre d'information"…   Et joyeux Nowel à toutes ! Si vous n'y voyez aucune objection, bien sûr.
Posté par Gouinette à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 décembre 2014

De la psychologie du suceur

Je pousse la porte du laboratoire d'analyse qui est curieusement vide de toute file d'attente en ce samedi matin à l'aube et à jeun. Je vais m'asseoir après que la secrétaire a constitué mon dossier et m'apprête à ouvrir Twitter lorsque j'entends "Mme Parle Trop". Dans la cabine, la laborantine-préleveuse commence l'interrogatoir. Oui, après des années de foutoir et autres inversions d'enfants et/ou résultats d'analys, tu ne peux plus aller te faire sucer ton sang sans (100-100?… oui, je sors, rooh lala) réciter ton CV. Ou c'est un... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2014

"C'est court"

Un demi sourire flotte sur son visage. Contente de me revoir mais "c'est court !". Ca fait presque 2 mois qu'on ne s'est pas vues. Après les premières phrases de retrouvailles et de bienvenue, c'est tombé comme un gentil reproche. "C'est court !" Elle a raison. Mes cheveux sont courts. Mais c'est un peu court, jeune femme. "On pouvait dire… oh dieu… bien des choses en somme…" Le truc, c'est que j'ai passé beaucoup plus de temps à les avoir courts que longs. L'exceptionnel, c'est qu'ils recouvrent mon oreille. Comment te dire, chère... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 21:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 novembre 2014

Piqûre de rappel

Il reste une table vide à l'entrée du bar. Je vois bien les 2 enfants en bas âge à la table voisine mais il est presque 19h, ils ne devraient pas rester longtemps. Demain y'a école. J'évite de justesse la poussette et le parapluie qu'agite l'un des deux dans une lutte acharnée avec sa mère. Je m'assois. La mère gagne ; le petit se met à hurler. Je commande sous les cris du chiard. En attendant mon manger, je me concentre sur mon téléphone. Oui, j'ai arrêté d'arrêter. Mais dans ce cas précis, j'ai des circonstances atténuantes : les... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 22:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 novembre 2014

Sport de tarlouzes !

Ce dimanche matin, je trempe délicatement (car je suis délicate malgré certaines rumeurs) mon pain dans mon café en écoutant les infos de France Inter d'un derrière distrait. Sarkozy veut abolir le mariage pour tous ? M'en fous. Poutine quitte le G20 avant le café ? Rien à péter, la guerre froide, je connais, j'ai déjà vécu en couple. Ledit G20 veut plus de croissance et moins de réchauffement climatique sans que personne ne songe à lui signaler que "couper les cheveux en gardant  toute la longueur", cela risque d'être compliqué... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 09:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]