08 décembre 2007

C'est bien, c'est beau, sale Bosch

Dans la riante ville de Vénissieux est installée une usine de la marque sus-citée. Actuellement, la direction se retrouve en procès, accusée de discrimination raciale et sexiste par de mauvais coucheurs. En effet, à formation égale, l'avocat des parties civiles démontre que 60 % des mâles issus des DOM-TOM et de pays non-communautaires et 88 % des femmes n'ont reçu aucune promotion contre seulement 25 % des hommes blancs autres. Ouh, les jaloux !L'avocat de la défense ne s'en laisse pas compter (c'est quand même pas des bronzés et des... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 décembre 2007

Grève des transports (suite)

Ca, ma jolie, je le voyais venir depuis un moment. C'est reparti. Je suis repartie. À pied et pour un moment. Depuis une semaine, mon gauchiste d'ascenseur prenait son temps pour répondre à mon appel du doigt. Le bouton d'appel (rouge !) restait impassible devant mon appui appuyé. Sans doute, réuni en AG avec lui-même, hésitant entre un vote à câble levé ou à bulletin secret, il se demandait si, éventuellement, il allait bouger ses boulons jusqu'à mon 7ème. Hier soir, tandis que je m'apprêtais à avoir une vie sociale autour d'une... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 09:52 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
05 décembre 2007

Coups de ciseaux

Salut toi, toi, ma toise, Je t'ai déjà parlé de Stéphanie Buttay. Il y a un alboume de ces zeuvres juste à gauche, là, en haut de ce blug.Sache qu'elle fait aussi de l'illustration. Et voici écrit par Perrine Le Querrec et illustré par Stéphanie : Extrait : " Certains enfants naissent en criant, ils portent le NON en eux, ils se savent déjà individu unique, mais toi tu es née affublée de deux mots. c'est déjà trop lourd pour un si petit être, pour une si petite volonté, et tes bagages cérébraux débordent de Oui-Merci, tu ne... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 22:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 décembre 2007

Pequeños caballos con pequeñas ruedas

Bonjour tendresse, Bien que nous ne connaissions pas vraiment, je crois savoir que tu es ou que tu as été plus ou moins équipée, comme moi, d'une paire de parents. Il faut avouer (à moitié pardonnée) que c'est un système assez pratique pour débuter dans la vie, un peu comme les deux petites roues à l'arrière du Vélib de ta jeunesse. Et comme ces dernières, à un moment, il faut les démonter... Lâche cette clé anglaise, c'est une métaphore ! Elle n'est certes pas du meilleur goût car les petites roues finissent à la cave ou à la... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 18:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 décembre 2007

Ils chercheraient à m'enerver, Ils s'y prendraient pas autrement

Alors, voilà, imagine ma belle, qu'on vive en Etranger. Moi et mon ADN presque français y travaillons ; toi, autochtone, tu y fais des ravages parmi tes congénères. On se croise, on se voit, on se veut. La vita è bella. Chabadabada. On s'émeut, on s'aimeuh. C'est beau comme du L Word. Après, forcément, une chaise en entraînant une autre (dans le déménagement), l'idée nous vient d'officialiser notre union devant Dieu les hommes le Consul de France en Etranger comme la Loi Françaiseuh nous y autorise grâce au Pacs (romana). Ma... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
01 décembre 2007

À marquer d'un ruban rouge !!

Il y a quelques années de ça (oui, Nicmo, je sais, j'écoute du 1984, j'ai mon âge, tant pis, ça me passera), j'allais me geler le cul, les moufles et la tête alouette dans des LDE (Lieux de Drague extérieurs : là où des garçons niquent avec des buissons) mosellans tentant vaille que vaille de distribuer de l'info, des capotes voire du café bien chaud (parce que putain, y va être bien venu le réchauffement climatique à Metz !!). Même une fois, une bande de jeunes connards nous avaient jetés des oeufs, ce que je n'ai pas bien compris,... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 00:00 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

30 novembre 2007

Demain j'arrête d'arrêter !!

J'ai jamais essayé d'arrêter de fumer parce que les trois cigarettes que j'ai fumé dans ma vie m'ont tellement fait tousser et pleurer que j'ai jamais commencé. Vu qu'en plus, des gens que j'aime en sont trépassés, vraiment, moi je passe.Y a que les filles que j'ai arrêté mais en fait, je voulais bien continuer, moi... L'autre jour, j'ai décidé d'arrêter les sms. Le jour où j'ai reçu le message : "passe prendre du pain" signé Gouinette, j'ai compris qu'il fallait faire quelque chose et vite. Donc, un soir, dans Monbus, je... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 22:52 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
29 novembre 2007

Le Prince Saphir est mort

Et apparemment, ma chérie, tout le monde s'en fout. Ouane of zi aïdole of mon enfance disparaît dans l'indifférence générale. C'est vraiment trop injuste. Pour les plus jeunes d'entre toi, je resitue l'action. Nous sommes en 1974 et Giscard est le Sarko de l'époque (en beaucoup plus grand et plus chauve). Oui, je sais, l'idée même semble étrange. Un peu comme quand Raffarien parle anglais... Encore que ça, ce soit plutôt drôle ou humiliant. Bref, mon Prince Saphir débarque du Japon sur nos écrans (tout petits, pas en couleur et même... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 16:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 novembre 2007

Les petits et grands bonheurs d'une grève des transports

Petits bonheurs d'une grève :- découvrir au bout d'une semaine que Mappy t'indique un autre chemin que celui que tu as pris jusque-là parce que tu es une buse parisienne en orientation. Sauf que tu l'as fait en 50 mn contre 1 h 05 pour c'te grosse faignasse de Pappy !- regarder tes contribules se remettre au vélo (Vélib ou autre) et attendre qu'il y en ait un qui tombe (gnark, gnark).- apprendre qu'en Corse, il y a eu un accident de train... En pleine grève, ils ont un train et ils font un accident avec... Sans commentaire...- voir... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 18:14 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
25 novembre 2007

Le petit chat est mort

Mon très cher désir,Y a des samedis comme ça qu'on croit qu'ils sont comme les autres sauf que c'est l'anniversaire de Gégé et qu'il faut y aller déguisé... Le thème de cette emmerdeuse cinéphile avertie : "Victor, Victoria". ♫Les garçons au féminin, les filles au masculin♫ (qui lui a acheté la compil' d'Indochine ???). Soirée qui m'a value de la part de Monami Bienou, la réflexion suivante : "ah ben, toi, c'est bon. Tu vas t'habiller comme d'habitude..." suivie d'un sourire cruel. T'a'a'r ta gueule à la récré,... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 17:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]