07 mars 2010

«C'est ce que je fais qui m'apprend ce que je cherche» (Pierre Soulages)

Telle une moderne Cro-mignonne, ma chère et tendre m'a traînée par les cheveux jusqu'au musée national d'art moderne, j'ai nommé le Centre à Pompidou, pour y voir l'exposition Soulages. Rapport au nom, je pensais tomber sur un urinoir mais après m'avoir frappée, mon amour m'a dit que le gars Pierre avait fondé son œuvre sur le noir et même l'outrenoir pas sur l'émail blanc. Comme d'habitude dans les expositions, il a fallu que je reste zen dans les deux premières salles, le temps de semer les vieux qui squattent à dix centimètres des... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 19:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 mars 2010

Que d'eau, que d'eau…

Quand le bâtiment va, tout va. Et pour que le bâtiment aille, il n'y a que bail qui vaille. En dehors du jeu de mots tout pourri (aucun doute là-dessus), la Citroën Xynthia a peut-être tué moins que l'envie de se faire plein de pognon en construisant là où il aurait peut-être mieux valu que non. J'ai vécu dans le sud de la France, là où il ne pleut jamais comme disent les autochtones (aussi appelés menteurs). Sauf que les données del Señor Météo disent que 781 mm d'eau tombent sur Nîmes et 820 à Nantes. Donc, forcément, faut bien... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 22:01 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
28 février 2010

Quand ça veut pas, ça veut pas…

Les Haïtiens ont pas de chance. Déjà, la neige de Vancouver (enfin, celle venue en camions car il semble que Vancouver soit Ze place to be l'hiver au Canada si tu n'aimes pas la neige) avait commencé à recouvrir les ruines du séisme de son manteau immaculé quand Santiago du Chili a tremblé (700 morts à ce jour) avec possible tsunami (le double effet qui se coule !) et puis Xynthia a traversé notre beau pays. Il y aurait une quarantaine de morts. J'ai entendu ce matin que les leçons de 1999 avaient été retenues. Ah bah heureusement,... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 19:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 février 2010

«La politique, c'est cinq ans de droit et tout le reste de travers»*

Dans ma jeunesse post-baccalauréat, j'ai fait cinq de semaines de droit avant de partir en travers. Et depuis, je garde une distance respectueuse avec ce thème. En premier lieu, parce que je comprends rien aux textes. Nul n'est censé ignorer la loi, certes. Mais nul n'est obligé de l'écrire comme ça, non plus !! Aujourd'hui, feuilletant la presse internet, je tombe sur l'article de Bakchich annonçant la défaite du sieur Éric Besson dans son combat juridique contre le journal pour atteinte à la vie privée. L'ordonnance du tribunal de... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 février 2010

Il était une fois…

Quand j'étais enfant, notre instituteur de CE1 a emmené toute notre classe à la bibliothèque municipale pour nous faire découvrir ce lieu et nous y inscrire d'office. Il y avait des livres à la maison. Principalement ceux que mes aînés avaient eu à lire pendant leur scolarité. Quelques-uns que mon père avaient achetés. Ceux que de généreux mécènes avaient pu nous donner. Le livre était pour nous un produit de luxe. Aussi, entrer dans l'aile du château qui abritait les rayonnages quasi infinis de la bibliothèque fut pour moi comme... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 20:26 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 février 2010

Blague pourrie n° 15 451 873

À la demande de KarregWenn (commentateuse du post précédent), je mets en ligne la blague pourrie précédente mais bon, elle est moyennement drôle en fait. Pêchée dans le Canard de cette semaine, l'auteur est Henri Guaino dit «Riton les bons tuyaux» qui a donné sa vision de l'élaboration des programmes scolaires (C Politique - France 5, le 25.10.09).Je cite (et je te laisse le choix du moment où tu veux rire) : concocter les programmes scolaires, c'est «un choix idéologique et politique [et ne doivent plus] être traités par des... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 13:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 février 2010

Blague pourrie n° 15 451 874

Du 19 février au 18 juillet 2010 a lieu à la Pinacothèque de Paris l'exposition "Edvard Munch ou l'anti-cri". Pour les neuneus en Munch : 1. "Le Cri" - 1883 2. L'anti-criVoilà, bien contente d'avoir fait rire la communauté gothique...
Posté par Gouinette à 09:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 février 2010

Nous sommes peut-être du même monde mais...

nous n'avons pas les mêmes valeurs ou bien l'inverse ou je ne sais plus. Je suis devant un grave dilemme depuis plusieurs semaines. Que Haïti, c'est de la gnognotte à côté. Encore que Haïti ait subi un séisme et pas un dilemme. Donc, ce n'est pas exactement pareil. Enfin bref. Je suis des cours de langue. La vieille classe de mon père, pleine de guêpes écrasées est sympathique. Mais je ne passerais pas mes vacances avec. C'est vrai que j'ai un côté gauche mythomane ours voire asociale. Mais je ne passerais quand même pas mes vacances... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 13:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 février 2010

Aaaah, la publicité !

Que ne feraient pas les agences de publicité pour nous vendre un yaourt (pas un Ouïgour, Bernard, un yaourt !) ? Une femme à poil bien épilée, des promesses d'une santé protégée, un transit intestinal  amélioré. À se demander comment ont fait M. et Mme Cro-Magnon pour survivre jusqu'à l'arrivée du pot miraculeux. J'ai récemment rencontré une des dernières fulgurances publicitaires et néanmoins lactées.Pour pousser à la consommation d'un yaourt à la noix de coco, une personne (voire plusieurs, on sait jamais, c'est des fous !) a... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 21:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
04 février 2010

«Pour l'instant, ça va»…

… disait-il à chaque étage depuis qu'il avait commencé sa chute du haut de l'immeuble. Avoir la joie, l'honneur et l'avantage de posséder un père avec option Alzheimer ouvre l'esprit à des horizons connus des seuls sauteurs à skis. Oui ! L'annonce de la maladie, c'est comme si on te poussait du haut du tremplin avant que tu n'aies eu le temps de dire : «mais j'ai jamais fait çaaaaaa !!!!!!». Alors, tu glisses, d'abord doucement puis tu prends de la vitesse. Tu as peur mais, toujours debout, tu prends de l'assurance car tu n'as... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 20:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]