07 août 2017

Quelques règles de civisme

Vous aimez les humains, ne les nourrissez pas ! En les nourrissant, vous les rendez dépendants. Les nourrir est néfaste à leur santé, favorise leurs regroupements, la surpopulation et la transmission de maladies. Le nourrissage dégrade l'environnement, pollue le milieu aquatique et favorise le développement des roms, clodos, migrants économiques et autres supposés réfugiés… source de nuisances à Paris et ailleurs. Gérard Collomb, spécialiste du tri.
Posté par Gouinette à 13:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 août 2017

Et surtout passez un bon été

"T'es sûre que ça va ?- Mais oui, pourquoi tu dis ça ?- Je sais pas. Je trouve tes travaux manuels un peu étranges.- Des nœuds marins, ça va. Je découpe pas des chatons en rondelles non plus.           - Le nœud coulant n'est pas forcément le premier nœud marin auquel on pense. Et puis la façon dont tu l'utilises, franchement, tu m'inquiètes.- Mais nooon, ça va. Je te jure. Je refais ma décoration.           - Enfin, j'aimerais bien qu'on en parle quand même.
Posté par Gouinette à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2017

Z'avaient qu'à pas commencer

Parfois, lorsque je conduis, je m'ennuie. Alors je regarde les paysages. Sur les routes départementales des Pays-de-Loire et de Bretagne, on trouve de nombreux hameaux. Ils n'ont évidemment aucune utilité si ce n'est de nous obliger à baisser la vitesse de la voiture à 70km/h. Il y a 3 maisons qui se battent en duel de chaque côté de la route. Ça ne sert à rien. Donc. Mais ces hameaux ont tous un nom. Revenant des plages morbihannaises battues par le vent, le visage encore incrusté de grains de sable, j'ai pu goûter à la créativité... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 15:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juillet 2017

La République à quai

Je souhaiterais profiter de la tribune libre qui m'est offerte par l'interweb électronique pour faire un point avec mes correligionnaires du métro, adeptes du transport radicalisé en heures de pointe. Mes chéri·es, Je comprends parfaitement votre désarroi lorsque, constatant que certaines lignes sont toujours pleines, vous finissez par croire que les rames ont été livrées par le constructeur avec des passagers déjà dedans. Un complot illuminati à n'en pas douter. Comment survivre en attendant que l'Etat (qui nous ment !) veuille... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 16:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 juin 2017

Thank God it's friday… ou pas

Paris, XVIIIème arrondissement de Paris (côté bobos), un vendredi matin de juin 2017. Deux femmes tiennent leur chien respectif en laisse. Le york et le bichon se reniflent calmement. Ils se connaissent et semblent s'apprécier. Pas d'énervement, pas de tentative d'intimidation ou de reproduction intempestive. Une image comme on aimerait en voir plus souvent… si les chiens représentaient un intérêt quelconque hormis le fait de savoir où ils déposent quotidiennement leurs étrons. Le concierge de l'immeuble devant lequel se déroule... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 09:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 juin 2017

C'est fini ! Ayéééé ! C'est fini !

Nous n'allons plus voter. Enfin pas tout de suite. Mais c'est bien simple, je ne réponds même plus aux mini-sondages des réseaux sociaux du style :"Tu trouves ce chaton- cromeugnon- adoraaable- à croquer" J'EN AI RIEN À PÉTER DU GREFFIER ! LÂCHE-MOI LES URNES !!! Je suis tellement à fleur de peau que je m'attends toujours à voir surgir un chroniqueur prêt à m'expliquer ce que je pense. "Les Français·es veulent ceci… ou cela…". "Les Français·es savent bien qu'on ne peut plus…" Hey ! Le mentaliste à l'écharpe ! Tu me laisses penser... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 juin 2017

La fête du caleçon sur France Inter

C'était jeudi. J'étais à la bourre car j'étais encore dans la salle de bain alors que Bernard Guetta commençait sa chronique géopolitique. J'aurais préféré ne pas. Ne pas être encore à la maison, ne pas écouter cette radio, ne pas être attentive, ne pas me figer en pensant "nan mais… il n'est pas en train de dire ce qu'il dit ?". Sa chronique traitait de l'actualité du Royaume-Uni et s'intitulait "Le royaume des femmes". Un bon début, bien sexiste. Lui viendrait-il à l'idée de parler de la France comme d'une "République des hommes" si... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 juin 2017

Voici revenu le temps d'aller voter

Je ne vais pas faire ma maline vu que je ne me suis pas foulée plus que ça pour connaître la liste des 19 candidat·es (!!!!) de ma circonscription et leurs programmes respectifs en dehors de la récolte de tracts à la sortie du métro ou au coin de ma rue. Ouiiii je suis une mauvais citoyenne. Mais pire que faire le tri dans 19 candidatures, ma station de métro est située dans la circonscription voisine… Lorsque j'ai ouvert l'enveloppe officielle contenant le matériel de vote, jeudi dernier, j'ai pensé : "mais qui sont ces gens ?"... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2017

Et toi ? Tu utilises les émojis sur ton téléphone intelligent ?

Moi oui. Par fainéantise pure : pourquoi faire des phrases quand on peut envoyer un dessin. N'est pas écrivain·e qui veut pour décrire ses pensées / sentiments / liste de course de manière précise. N'est pas Picasso qui veut non plus d'ailleurs, d'où l'intérêt du catalogue fourni avec tout téléphone décent. Sinon, ça peut donner ce qui suit (c'est moi qui l'ai fait !). Là, par exemple, on peut hésiter entre un sourire timide et une crise d'eczéma avec une conjonctivite de l'œil gauche. C'est d'ailleurs ce qui s'est passé avec la... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 14:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 mai 2017

Les viaducs

J'ai obéi à mon horoscope. Il me disait de mettre des bulles dans ma vie. Je me suis donc consciencieusement torchée au champagne. MAIS NAAN ! J'DÉCONNE ! J'ai horreur du champagne. Toutefois, comme cet horoscope sous-entendait que si je ne pétillais pas de mon plein gré, l'insu de ce dernier se prendrait des coups de pied quelque part, j'ai cédé. Car je suis profondément, intrinsèquement, entraillement lâche. Je suis allée au théâtre (prononcer "théâââtre", c'est rigolo). En vrai, j'ai vu passer un tweet de Télérama, j'ai lu, ça m'a... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]