29 juin 2014

Le diable se cache dans les détails

J'ouvre une parenthèse. Oui, je sais qu'on ne commence pas un texte par une parenthèse mais je fais ce que je veux. Et puis, l'heure est grave. Hem… Qu'est-ce que c'est que cette équipe du Brésil ?!? C'est bien la peine de nous faire tout un foin autour de ce mondial qu'elle ne peut pas ne pas gagner. Sans les erreurs d'arbitrage, elle aurait au mieux fait match nul contre la Croatie et hier, face à l'excellent Chili, elle ne dut son salut qu'à la transversale et à son goal. D'où mon interrogation, depuis quand le Brésil a une défense... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 19:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 août 2013

La liberté est un champ de petites fleurs

Je cherchais un coin tranquille au bord de la Seine pour méditer et écrire un post sur le nouveau mot que j'ai appris grâce à une amie. L'ami-e est utile en cas de tout : déprime, déménagement, dégueulis, temps dé pluie. En ce week-end du 15 août, j'avisais une chaise mi-ombre, mi-soleil et m'y asseyais sans crainte. Vu le monde, j'eusse pu me douter qu'il y avait un piège. La plupart des Jean présents lisaient ou somnolaient. Sauf les 2 dames derrière moi (dont l'une avait la voix de Bernie Chirac !). Le piège, donc. Tandis que je... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 août 2013

Un quoi ?

Conversation entre un père et son fils dans la ligne 1, un dimanche soir d'abolition des privilèges. Le fils qui devrait bientôt avoir une meute de souris sous son oreiller : "Je voudrais un avenda !" Le père : "Un quoi ?" Le fils : "Un avenda ! Pour faire de l'air !" accompagnant ses paroles d'une agitation de la main devant son visage. Le père mort de rire : "Un éventail ! Comment t'as dit ?" Le fils mal assuré : "Un éventa ?" C'est pas très malin de se moquer de son fils. Surtout qu'avec un éventail, on peut s'aérer, glisser... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 avril 2012

Civisme

«Yé souis allée boter dès l'oubertourrre dou bourrreau dé bote. Mais yé crrrois qué y'étais qué la deuxième.- À 8 heures et demi ?- Oui ! J'y vais tôt, comme ça, s'il m'arrrribe oune patatou*, au moins, y'aurrrais boté.»   *À l'origine, le mot espagnol est «patatús» et signifie évanouissement, malaise. Ma mère comme bien des immigrés a une forte tendance à hispaniser le français et franciser l'espagnol apportant ainsi sa touche personnelle à cette grande œuvre qu'est l'esfragnol. Des immigrés qui votent. J'vous jure…
Posté par Gouinette à 12:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 avril 2012

Euphémisme

User de l'euphémisme consiste à réduire l'importance, la gravité d'une situation. Souvent manié à grande échelle pour les politiques, «la crise est derrière nous… les paradis fiscaux, c'est fini», on a parfois du mal à voir la différence entre euphémisme, mensonge et foutage de gueule. C'est aussi un outil dialectique récurrent des médecins. J'en ai eu confirmation récemment à mes dépens. Complémentée pour un problème de thyroïde défaillante depuis des années et sans que cela ait le moindre rapport avec ce qui suit, je traîne depuis... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1