08 mai 2017

J'en pose une, je retiens rien

Hier, en rentrant du bureau de vote, j'ai découpé toutes les lettres de tous les bulletins des candidats et tenté de reconstituer l'alphabet en majuscules et en minuscules. Comment ? Ma dépression ? Bouarf… ça va. Nan, vraiment, ça va bien mieux, je vous jure. Pourquoi !? Dans cette tentative d'écriture de l'alphabet politique, je note rapidement que je vais l'écrire en majuscules, plus complet sauf que j'ai pas de gros Q (j'en ai un petit, c'est déjà ça). Quelles lettres manque-t-il ? K, V, W, X, Y et Z. Tous les noms zarbis avec... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 11:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 mai 2017

Vous faisiez quoi pendant la campagne électorale du 2ème tour des présidentielles ?

Mais non, je ne vais pas parler politique dans ce blog. Ai-je jamais abordé des sujets politiques ici ? Droits des femmes, des homos, des minorités diverses et avariées ? Rien de politikici politique ici. Du foot, à la limite, mais guère plus (tu l'aimes ma grosse mauvaise foi ?). Dans l'entre-deux tours (comme disait Ben Laden... je suis déjà dehors), j'ai beaucoup écouté des podcasts France Culture et Inter ou regardé des documentaires en replay voire en catalan. J'ai peu lu la presse. Et je me suis retenue, de justesse, de mettre... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 mars 2017

Rennes, c'est pas Vera Cruz.

A ce propos, qui est cette Vera Cruz ? Lancée sur le tremplin de l'humour sans parachute, je prends tous les risques et je t'emmène dans l'étude comparative avancée d'un titre d'article et de son contenu. Un peu comme cette fameuse crème qui te fait gagner 20 ans dans le slogan de la pub et perdre 100 boules dans ta carte bleue (la fameuse DTC-B). Le 21ème jour du 3ème mois de la 2017ème année après l'an 0 qu'on a mis là un peu au hasard parce qu'on ne savait pas vraiment mais qu'il fallait bien un point de départ alors voilà, on l'a... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 20:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
26 mars 2017

Le kiki de tous les kikis

Et il est où, hein, le kiki ? Oups, pardon, je m'égare, il guette. Après mon passage aux PTT, j'ai pris le métro pour aller travailler. Car, comme l'a dit Fi(ll)on, l'homme aux costumes plaqués or, "Donc vous voulez créer de la dette ?", faut bosser les faignasses ! Assise dans une rame de métro de la ligne 12 qui dessert la station Assemblée Nationale dont je recommande la visite, avec ces zoulis écrans de télé incrustés dans le mur que je ne sais toujours pas à quoi ils servent vraiment car mon but, dans le métro, est d'en sortir... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2017

Parfois, il faut s'écraser...

La rue et le trottoir sont étroits. Le camion de livraison stationné laisse environ un mètre pour que les piétons passent et il empiète également sur la chaussée. La remorque est ouverte, le plateau en position haute. Un homme à l'intérieur tend un carton à un autre à terre qui disparaît ensuite dans un immeuble. Un troisième homme, de la sécurité, est placé à quelques mètres en amont du véhicule.Je marche tranquille vers mon lieu de travail après un passage à la pharmacie où l'achat d'une bande adhésive élastique me permettra,... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mars 2017

Le bon géant

J'entre dans le métro. Toutes les places assises sont prises y compris les strapontins de la plateforme. J'appuie mon épaule contre l'une des deux barres centrales. Sur un strapontin isolé, un géant assis téléphone. Comme il est très grand, il paraît plus assis que les autres voyageurs. Comme tassé. Assis, nous ressemblons au chiffre 4. Il faudrait inventer un autre chiffre pour les très grand.e.s. 4,444444 par exemple mais en fait, non. A l'arrivée d'une nouvelle voyageuse, je me décolle de la barre et m'y tiens, bien droite,... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 13:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 novembre 2016

L'enfant qui disait des secrets à l'oreille de sa mère

C'est en sortant du métro cette semaine, emmitoufflée jusqu'aux oreilles que j'ai croisé un enfant rentrant de la maternelle avec sa mère. Il ou elle, je ne sais pas. Je ne reconnais pas bien à cet âge-là. Le cheveu était mi-long et le vêtement androgyne. Quoiqu'il en soit, l'enfant fit s'accroupir sa mère en lui promettant "maman, je voudrais te dire des secrets à l'oreille". Le soleil finissait de se coucher ; le ciel était d'un bleu intense. L'air était froid et sec et les décorations de Nowel illuminaient la rue. Il me vint... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 septembre 2016

Horrorscoop !

Je ne crois ni en Dieu ni en l’horoscope. Aussi ne lis-je pas la Bible. Enfin, plus. Mais les horoscopes, ça se discute. Ça se discute parce que ça change tout le temps. Donc si on rate le tirage, on a encore une chance au grattage. Et si les textes sont suffisamment flous pour que tout un chacun les interprète de la manière qui lui plaît, je n’ai jamais trouvé de phrase du type « Lion, si vous êtes pédé, Saturne en Jupiter vous invite à vous jeter du haut de votre toit » ou « Vierge femelle tu es et vierge femelle tu resteras jusqu’à... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2016

Ca, c'est du vol.

Je suis assise dans les fauteuils devant la porte d'embarquement. J'ouvre le paquet de sucreries à la graisse de porc, aux goûts divers et industriels et néanmoins allemandes. Le bus était à l'heure, le RER était fonctionnel, il y a de la place sur les banquettes. Je suis au bord du Champagne. Heureusement, devant tant de bonheurs réunis, 3 voyageuses viennent se coller à mon siège au lieu d'aller s'étaler plus loin. Je rêvasse en mâchouillant mon futur cancer de l'estomac. L'avion ne sera pas plein. Joie. Oui, je déteste cordialement... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 20:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2016

Du poil incarné et de son impact sur la marche du monde

Ou comment le battement d'aile de papillon velu provoque des pluies acides en Moldo-Valachie. Comment ? C'est n'importe quoi ? Mais clairement ! Toutefois je souhaitais témoigner du fait que c'est l'incarnation du poil (du mal ?) qui a commencé, pas moi. D'ailleurs en bonne loutre des Pyrénées, je constate que dans le pays de mon ADN, ce prénom est fortement usité non pas pour des raisons bassement religieuses mais parce que la pilosité méditerranéenne brune et exubérante entraîne systématiquement l'incarnation dès qu'une tentative de... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]