Quelqu'un connaît un prêtre exorciste spécialisé dans le désenvoûtement 2.0 ? C'est un gros chantier, c'est pour le système informatique de la gare Montparnasse. J'avais plus ou moins échappé aux catastrophes récentes mais chaque voyage prenait le goût piquant d'une aventure à l'issue inconnue. Aussi, apercevant la voie de mon TGV affichée avant les 20 minutes réglementaires, j'eus une bouffée d'optimisme et un léger trac.

Placée dans la voiture 7, je constatais avec joie qu'elle était dans la première rame Atlantique (1 seul étage) qui était donc numérotée de 1 à 10. Puis suivraient, dans la seconde rame, les voitures de 11 à 20. Logique mathématique. Bonheur de ne pas me coltiner la totalité du quai (qui est long !) pour grimper dans la 7 mais avec des trains inversés. Prenez des notes ou faites un dessin, c'est important.

tgvbordel1
A gauche, le bout du quai, un double TGV fort logiquement numéroté de 1 à 20.

Revenons à ma place fenêtre où je m'installais dans le calme, saluant mon voisin tandis qu'à l'autre bout de la gare, des voyageurs TER galéraient (bande de pauvres). Soudain un message brise le silence. "Mesdames et messieurs, la 2ème rame accrochée étant une rame duplex, alors que la 1ère est une Atlantique, nous ne pouvons démarrer car elles ne peuvent rouler ensemble. Un changement va être effectué. Nous ne pouvons vous indiquer pour l'instant le retard que cela va entraîner."

atl-dup

C'est quoi ce bordel ? On n'est pas chez les hippies ! Pas de mariage mixte !

Ça râle, ça pouffe, ça souffle. L'application SNCF indique d'office 30 minutes de retard. J'entame la discussion avec mon voisin sur un mode "blasée car c'était pire en 40 comme même" mais bon, le ou la pilote qui a conduit la 2ème rame ne s'est pas rendu·e compte de ça ? Suit assez rapidement un deuxième message : "Mesdames et messieurs, étant donné la catastrophe, écoutez-moi bien. Nous allons transborder, changer de train. Je vous invite à descendre et à vous rendre sur le quai n°1". Tiens, au fait, qu'est-ce qu'elle devient Sophie Duez, on n'en entend plus parler ? Mes compagnon·nes de voyage entamons notre transhumance vers la voie indiquée où nous attend une seule rame Atlantique numérotée de 20 à 11. Bien sûr. L'écran d'information nous indique que le 2ème TGV, quand il arrivera sera numéroté de 1 à 10.

tgv2bordel
Rappel : on part du principe qu'à gauche, c'est le bout du quai.

L'hiver n'est pas froid ; j'avance dans la direction hypothétique de ma voiture 7 sur le quai vide de train. Le cerveau de certains passagers bugue sur l'absence de 2ème rame : "Je vais où ? Y'a pas mon train !!". Nous finissons tant bien que mal, par nous positionner toutes et tous plus ou moins au hasard sur le quai. Je jette un œil à l'appli SNCF : 50 minutes de retard. Bon, ben, on va attendre, attendre, attendre. Aucune information ne passe plus dans les hauts parleurs de la voie. Un mouvement de foule soudain se déclenche entraînant un va et vient sur le quai sans que je comprenne ni l'origine ni le but de ces déplacements.

Enfin, la rame arrive. Numérotée de 11 à 20… comme la première… mais inversée. Cela signifie que tandis que j'attendais innocemment, ces fourbasses ont fait un changement de numérotation de la première rame à quai, entraînant le fameux petit mouvement de foule qui se transforme à l'arrivée du train en émeute car tous les passagers du premier TGV étaient installés et vlan, passe-moi l'éponge, faut tout refaire.

tgvfinal

En un mot comme en cent, il faut vraiment trouver une solution pérenne à ces dysfonctionnements informatiques. Sauf pour l'appli qui a eu raison à propos du retard. En n'y réfléchissant absolument, et tant qu'à être dans le grand n'importe quoi, il pourrait être drôle de tirer sa voiture au sort comme dans un (mauvais) genre de grande loterie nationale du rail à grande vitesse.

TGVloto

Oui, je sais, les 2 voitures-bar dans une seule rame, ça va râler. Vous êtes vraiment jamais content·es !