Promis, après ce post, j'arrête de vous prendre le chou avec l'autre truffe de président étasunien élu, D.J. Trump. Il est clair qu'il a mis l'ambiance et que ça va continuer. Je retire tout ce que j'ai dit sur les années de merde vécues depuis… Pfff… Je ne dirai plus rien. J'ai l'impression que le futur est en mode "comment ça j'suis pas cap' !?" et là, ça devient flippant.

Alors, donc, voilà, l'autre matin, mon réveil sonne et comme toute bonne droguée hyper connectée, je me précipite sur mon téléphone pour lire les infos de la nuit sur quelques applis de journaux tout en écoutant la radio de la France Inter. Comme en ce moment, les infos nocturnes viennent de l'ouest, ça discute sec sur le premier (et pas le dernier) entretien de Dodo l'Assomoir. Le journal sonore me fait un résumé des idées heu… des trucs qu'il a vomis… aboyés… dits : l'Obama Care qu'il veut dégager heu… améliorer, les clandestins qu'il veut virer par paquets de 3 millions, les homosexuel.le.s qu'il ne va finalement pas démarier, l'avortement qu'il va sabrer, son salaire qu'il ne va pas toucher, etc. Je ne parle pas des armes à feu. En tout Étasunien sommeille un cow-boy prêt à faire le boulot de la police : abattre des noirs et des indiens.

Ce n'est donc pas au niveau du contenu que je tombe de l'armoire et ou que je saute au plafond mais face au titre de l'article de Ouest-France. Je n'ai pas eu le réflexe de faire une capture d'écran mais comme je l'ai publié sur le Livre du Visage, voici une capture de la version originale : "[Mister T] annonce qu'il renoncera à son salaire de président". Et donc, l'atteinte aux droits des femmes, la santé des pauvres, on s'en cogne ! Le mec va pas toucher un radis pour mettre son pays à feu et à sang.

ouestfrance-1erTrump

Alors je me dis, dis donc journaliste, rédacteur en chef, patron de presse, tu n'aurais pas une vision toute orientée facho de la hiérarchie de l'information ? "C'est pas un mauvais gars. Il va faire ses saloperies gratos !".

Râlant tel le putois des andes en période de rut, je passe à la presse étrangère espagnole (la seule langue que je parle correctement) et je constate qu'El País et El Diario.es ont titré pour cette même interviou sur les migrants qui vont se faire lourder. Comme ce sont des journaux de gauchistes (pas tout à fait pour El País), je me dis que j'irai voir dans la journée ce qu'ont titré d'autres journaux français. Plus tard, parce que là, il faut que je fasse ma vaisselle, prenne ma douche, aille bosser, bref ! C'est lundi.

Un peu plus tard dans la journée, chose que je me suis promise, chose que je me dois, je me fais une toute petite revue de presse franco-française : Le Monde, Le Figaro, Le Parisien et donc Ouest-France sur le site duquel je retourne pour… découvrir que le titre a été modifié : "[L'autre enflure]. Immigration, salaire, avortement : sa première interview". Sauf qu'ils n'ont pas modifié l'adresse URL de l'article qui affiche toujours le titre original.

ouestfrance-trump

 

Je continue donc ma recherche. Le Monde avait d'abord titré "[La mèche] annonce qu'il va renoncer à son salaire de président". Dis donc ! Je t'ai vu !!

lemonde_trump

On peut heureusement compter sur le Figaro pour assumer toutes ses positions politiques. Pour ce journal, l'important dès la première heure et même après et même jusqu'ici, c'est d'expulser les "criminels clandestins".

figaro_trump

Sur le Parisien, l'URL annonce "[Gros veau] reste contre l'avortement, pour les armes, sa première interview" et le titre "Avortement, immigration, salaire : les premières annonces de [Sous-Bock]". Entre l'adresse et le titre, on a tous les thèmes traités. Rien sur le PSG.

parisien_trump

 

Voilà, j'arrête avec le rouquin d'outre-Atlantique. Y'a déjà une blonde qui surfe sur son élection. Mais restons vigilants. Les mots comptent.