Je ne sais pas si vous avez suivi l'affaire mais le gouvernement a rénové son site internet. Tu t'en fous ? Tu as tort. Je te rappelles que ce sont tes impôts, les miens et depuis peu ceux de Thomas Thévenoud qui servent, entre autres (hôpitaux, écoles, routes…) à payer ce type de dépense. Je ne m'avancerais pas à juger de la justesse du prix : 309 000 €. Ca te paraît cher ? Peut-être, sans doute mais à partir du moment où on décide que l'administration n'aura plus les moyens humains nécessaires en interne, le travail sera fait par des prestataires et… c'est plus cher. É-co-no-mi-sons.

Si je me fends d'un court texte énervé (oui, encore, je sais, je ne suis que colère mais je suis en SPM, j'ai le droit. Comment ? C'est une excuse pourrie ? Oui, mais m'en fous, c'est la mienne), c'est pour 2 raisons. La création d'une Marianne numérique est la 1ère d'entre elles. Rappel : la Marianne est un symbole de la République. Elle est utilisée sur tous les supports pour officialiser un acte, un courrier et un site web. Elle a évolué au cours de l'histoire mais elle reste un symbole de la République avant d'être un logo de communication.
Pour ses réseaux sociaux, le gouvernement a dorénavant sa Marianne numérique.

marianne

PMV6-Marianne

En haut, l'officielle, en bas, la numérique officielle (avec une tendance à regarder ailleurs MJDCJDR)

Tu remarqueras ses courbes parfaites. Qu'on découvre puisqu'en général, c'est une tête ou un torse. Au-delà, on est place de la République ou devant "La liberté guidant le peuple" de Delacroix. Tu remarqueras aussi qu'elle tient un smartphone ou une tablette. Enfin, en fan absolue de Pappy Boyington, j'apprécie à sa juste valeur l'effet "Pays du soleil levant" vintage des rayons sur notre drapeau. Elle est bien roulée et du coup, elle rayonne, la gonzesse. Mais c'est pas le pire (bitte… pardon, ok, je sors).

La 2ème petite chose qui m'agace vraiment beaucoup, c'est la version pour les 6-10 ans du site. Ca part d'une bonne intention. Tiens, gamin, au lieu de regarder des conneries sur le web, viens-là que je t'explique la vie, la démocratie, le droit de vote, toussa.
Ca commence par une présentation un peu étrange puisque, pour cliquer sur les différentes rubriques, tu disposes, jeune padawan républicain, d'une souris… oui, non, pas celle à côté de ton clavier, l'autre, la vraie, enfin, la vraie… un dessin de l'animal sur lequel il faut cliquer puis déplacer vers l'endroit où tu veux… cliquer.

souris

Oui, oui, tu peux cliquer direct sur ta rubrique. Vu l'habileté de ma petite nièce d'à peine 1 an avec un téléphone, ça me fait doucement rigoler cette souris que tu cliques dessus avec une souris… Gnein ?

IMG_2594

Oh mon dieu ! mais y'a des gosses !!!

En colonne droite, il y a 6 thèmes :
1. "C'est quoi la République ?" (une place ? un boulevard ? ah non une dame avec un bonnet !)
2. "Tout commence par le vote !" (enfin, avant y'a eu le big bang, mais on va résumer les 4 premiers milliards d'années. Et puis aussi, les allers-retours entre monarchie, république, empire, monarchie, république, Allemagne, etc.)
3. "Qu'est-ce qu'un premier ministre ?" (j'ai tout un tas d'adjectifs qui me viennent mais y'a des ENFANTS !!)
4. "Comment le gouvernement travaille-t-il ?" (excellente question ! j'aimerais bien comprendre !!)
5. "Que se passe-t-il tous les mercredis à l'Elysée ?" (comme chez toi, rien, tu fais sport et pipeau avec tes potes)
6. "Comment se construisent les lois ?" (cf le point 4)

Je n'ai pas percuté tout de suite, j'avoue. C'est en posant mon mulot sur le point 3, que j'ai fait mon rash cutané synonyme de "putain du sexisme à gogo". "Le président de la République choisit un homme ou une femme." Mais lui, c'est LE président. D'ailleurs, la petite image à droite montre un homme qui pose sa main sur l'épaule… d'un autre homme (c'est la manif pour tous qui va être contente). Tu remarqueras aussi que le Président est plus grand. Qu'il a un geste protecteur (c'est l'image du père). T'inquiètes gros, au 1er joint à la 1ère crise, tu vires !

gvt_6_10

Et regarde les zoulies illustrations ! Nous avons en tout une pour tout, 1 femme et demie. Oui, parce que Marianne est un symbole. Elle nous représente tous. C'est pas vraiment une femme (enfin un peu plus depuis qu'elle a levé son cul de sa chaise et qu'elle tweete… debout. Ca me rappelle une chanson…). La dame qu'on voit dans le point 2, c'est la dame qui a le droit de voter depuis 70 ans tandis que l'homme à côté a le droit depuis… 150 ans. Bon, tu ne sauras pas pourquoi une telle différence, un truc avec les dinosaures, je crois. Tu ne sauras pas non plus qu'on peut élire des députéEs ou des présidentEs.

levote

Mais tu constateras de visu que le Président est un homme, le premier ministre aussi, que c'est un mec qui travaille au gouvernement (comment, on n'est pas sûrs) et que le mercredi après-midi, c'est encore un costard cravate (nan, nan, pas une butch, un mec) qui organise la teuf.

Sinon, les textes sont quand même poilants (au vu de l'actualité, du passé, du futur)

gvt-travaille

Le PM informé en permanence de l'état du pays… Ca laisse rêveuse.
Réformer pour améliorer la vie des Français : réforme = bien (élément de langage en teck imputrescible)

cdm

Oui, voilà, bien sûr. Ca se décide là. Pas dans les rencontres avec les représentants des forces vives de la France (lobbies), pas dans les cabinets (où tu écris des conneries mais pas sur les murs des toilettes), pas à l'assemblée non plus, d'ailleurs.
Ah oui, tiens ? Ben, pourquoi ?

Bon, je vous laisse, je dois avorter mes souris qui, à force de se cliquer dessus, vont bien réussir à se reproduire.