Fort Boyard a 25 ans. Las grosses boulasses quand je découvre ce chiffre vu que je pourrais porter une chemise en T marquée "J'ai vu la 1ère !!" si je n'avais aucune dignité. En ce temps-là, les candidats étaient de parfaits inconnus plutôt sportifs.
On a vite viré les baltringues de base pour des vedettes du petit écran (avant l'invention du 150" 16/9ème), des pipoles, des qu'on voit à la télé. Les épreuves ont évolué allant quand même vers moins de sport et plus de trash. Tu n'aimes pas les araignées ? Pas de problème, j'ai des scorpions. Si tu pouvais regarder la caméra quand tu appelles ta mère en pleurant, ce serait bien, merci d'avance.

J'exagère à peine. L'ambiance reste bon enfant. Je rappelle la définition d'un enfant : "petit d'homme innocent arrachant les ailes des mouches et les pattes des araignées". Alors s'il en bouffe une ou deux une fois adulte, ce n'est qu'un juste retour des choses.
Il y a toutefois des aspects de ce jeu grave trop cool, "mais qui est donc le père Fouras ?", "oh, tiens ?! Passe-partout est plus petit que passe-temps… ou l'inverse, je sais plus, ils se ressemblent tous", des aspects disais-je qui commencent à me gratter derrière l'oreille.

Je te le donne Emile ! C'est fichtrement sexiste. Je t'entends déjà râler "mais tu vois le mâle partout !", ben oui, justement !!. Mine de rien, certaines épreuves sont clairement destinées aux femmes. Et pas pour mettre en avant une qualité qui serait spécifiquement féminine :
"Qu'est-ce t'as eu à Fort Boyard ?
- Raah, j'en ai chié, je suis tombée sur "accouchement sans péridurale" !
- Ah la vache ! Pas de bol !
- Ben non."

D'abord, il y a l'aîné, lui qu'est comme un mel… oups, pardon, une remontée de Brel. D'abord, il y a le combat dans la boue. Qui a, je crois, aussi été ouvert aux hommes mais curieusement, je ne me souviens que des femmes et ce n'est pas dû à mon tropisme personnel sur ce sujet.
Mais surtout, il y a l'épreuve des rouleaux. Non, il ne s'agit pas de se faire une mise en plis avec des nems rouillés. Il faut récupérer une clé en passant sur des rouleaux mobiles de diamètres différents. Tu ne peux pas marcher dessus sous peine de finir sans tambours ni… sans genoux ni chevilles). Tu ne peux que te mettre à califourchon et ramper couchée. Ce qui, visuellement, donne ceci :

rouleau_boyard

 

Evidemment, les commentaires et autres rires sous cape sont à l'avenant. Cette épreuve-là, je suis à peu près certaine qu'elle n'a jamais été confiée à des hommes.

Une idée du pourquoi ?