Non ? Moi non plus. En plus, pas de chance, l'été le week-end dernier, j'ai voulu profiter de la fraîcheur et de l'heure gratuite au Panthéon sauf que, pour cause de 3 ans de travaux, la pendule à Jean-Pierre Foucault n'est plus visible (tsing, tsing, boum !). À ce propos, les photos des chutes de morceaux du bâtiment font froid dans le dos. Tu vas tranquillou te culturer le cervelet et paf le chien parpaing.

photo

Qu'à cela ne tienne, j'ai tenu à visiter ce haut lieu (83 m) de notre République. J'avoue que le début de la visite de la crypte m'a un peu agacé, passé le bonheur d'une fraîcheur bienvenue dans un Paris thermostat 7. Lire les noms des locataires les plus anciens et n'y découvrir que nobles, ecclésiastiques et généraux m'a franchement irritée. Je savais déjà que je n'y trouverai qu'une femme (qui ne soit pas "épouse de") : Marie Curie. Mais je n'imaginais pas trouver autant de gens si peu représentatifs du pays, en tous cas, de l'idée que j'ai de mon pays. Faut vous dire monsieur que le principal fournisseur du HLM (Habitation à Locataires Mâles) fut le 1er empire, période bien connue de notre histoire pour sa lutte pour la liberté, l'égalité et la fraternité, la parité, les droits des LGBT, la lutte contre la peine de mort, l'esclavage, la démocratie… Comment se fait-il que le nabot corse soit toujours autant glorifié en France ?

Quoiqu'il en soit, j'ai continué ma visite les poils hérissés… oui parce qu'en fait, au bout d'un moment passé à la cave, tu regrettes de ne pas avoir une petite laine. Ca pèle sévère. Passant des bouchers à d'illustres inconnus, j'ai atteint la salle des gens bien : Jaurès, Schoelcher, Eboué. Ce ne sont pas les seuls mais là, d'un coup, j'ai ressenti une vraie bouffée d'émotion (la pré-ménopause, sans doute).
Je n'ai pas trouvé Dumas et failli pouffer dans le coin Jean Moulin. Oui pardon, ça ne se fait pas mais c'est mon esprit d'escalier. Qui dit Jean Moulin, dit discours de Malraux : "Entre ici Jean Moulin" (beau discours mais le ton est quand même… daté) et bref, ça me fait toujours marrer. Toi aussi, rijole comme une folle en disant "Entre ici [nom de collège]" devant le bureau. Ou encore "Sors d'ici [nom de ton chef qui s'en va ENFIN] avec ton terrible cortège" au pot de départ du connard. Tu verras, tu n'entendras plus jamais le discours de Dédé de la même façon. Je te pourris ton avenir, je sais. Non, ne me remercie pas.

J'ai enfin trouvé Marie Curie. Et là, les filles, c'est ZE place to drague. Car le taux de représentativité des femmes dans sa studette est impressionnant.

Avant de choper la tuberculose, j'ai décidé de quitter l'endroit et suis passée par la boutique. D'abord parce que tu n'as pas le choix, tu dois passer par elle pour sortir, ensuite parce que j'aime bien les crayons de bois (ou crayon mine ou crayon à papier, comme tu préfères). Et là, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir des magnets commémorant la guerre de 14 et représentant des soldats français, anglais, américains ou allemands. Je n'ai pas trouvé d'autocollants représentant des obus d'ypérite ou des gueules cassées. J'étais déçue.
Toi aussi, mon/ma petit-e, décore ton frigo avec 18,6 millions de morts.