Conversation entre un père et son fils dans la ligne 1, un dimanche soir d'abolition des privilèges.

Le fils qui devrait bientôt avoir une meute de souris sous son oreiller : "Je voudrais un avenda !"

Le père : "Un quoi ?"

Le fils : "Un avenda ! Pour faire de l'air !" accompagnant ses paroles d'une agitation de la main devant son visage.

Le père mort de rire : "Un éventail ! Comment t'as dit ?"

Le fils mal assuré : "Un éventa ?"

C'est pas très malin de se moquer de son fils. Surtout qu'avec un éventail, on peut s'aérer, glisser des messages dedans, voire communiquer. C'est plein d'avantages. T'as déjà essayé de faire de l'air avec ton smartphone (attention, j'ai pas dit "brasser") ?