28 mars 2012

Javel Lacroix et la bannière

J'ai fait sept ans d'allemand à l'école pour un bon résultat au bac et une capacité réelle de communication réduite au strict minimum : "Guten Tag". Ne m'avouant jamais vaincue, j'ai repris l'étude du germain en septembre. Contrairement à une légende urbaine largement répandue, ce n'est pas une langue morte. La saleté bouge encore et elle est plutôt vive. J'ai les marques de ses dents sur ma peau.
Posté par Gouinette à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2012

Ah mais !

A en juger par le nombre grandissant de déchets fécaux en provenance d'orifices sombres et malfamés de pigeons sur le sol et les épaules des passants, c'est le printemps. Ne longez pas les murs des bâtiments. Gardez un oeil sur les arbres et l'autre sur les trottoirs (ça fait mal mais les chiens continuent d'avoir des maîtres mal élevés). Enfin bref, sortez couverts !
Posté par Gouinette à 19:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 mars 2012

Ooh, bon sang, y a des trucs intéressants à la téloche !?!

As-tu regardé le documentaire sur la guerre d'Algérie, télédiffusé dimanche soir dernier et webrediffusé jusqu'à dimanche prochain ? Non ? Ben, c'est bien dommage. Ca m'a permis d'avoir enfin un cours d'histoire sur ces Zévénements comme on disait avant de se rendre compte que c'était une guerre et aussi d'avoir un brin d'espoir pour demain voire après-demain. Je m'explique. Je ne sais pas toi, lecteur, mais curieusement ma scolarité, qui certes ne m'a menée qu'au baccalauréat, a toutefois réussi à ne pas me faire étudier deux... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 21:46 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 mars 2012

Typique

Cela fait des semaines que l'ascenseur du boulot s'arrête à l'avant-dernier étage, évidemment pas le mien. Une feuille A4 placardée à l'intérieur annonce que la panne sera de courte durée. Le temps passant, des usagers amusés ont commencé à aligner des petits bâtons, signes de la course effrénée contre la montre. D'autres se félicitent de refaire du sport. En ce 8 mars, je rebaptise l'élévateur défectueux. Voici "L'ascenseur du Plafond de verre", réservé au personnel féminin.
Posté par Gouinette à 17:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


  1