Mangez des fruits et des légumes, c'est bon pour la santé. S'ils sont bio, si vous les lavez à la javel avant, si c'est pas du concombre espagnol et que vous ne les mangez pas en Allemagne… Simple comme un coup de fil… à la Sécu.

En tous cas, moi qui ne me nourris que de nourriture transformée voire synthétique, j'ai une patate en ce moment !! Et suffisamment de zéros au compteur pour avoir déjà vu certaine scène il y a très, très, très longtemps et la voir se répéter, je l'avoue, me ravit.

Peu étaient nés mais sais-tu, lecteur, lectrice, qu'il y eut un début à l'épidémie de sida ? Dingue, j'y étais ! Ou tout comme et donc, devant la panique (en deux mots, ça marche aussi, d'après Ben Sixteen) déclenchée par cette maladie du Diab', un gars en blouse blanche était venu à la télé pour nous montrer qu'on ne tombait pas malade facilement. Pour ce faire, il s'était badigeonné la main avec du sang contaminé (attention, cascade !). Et paf (le chien) même pas mort. Oui, à l'époque, on était naïf. Après on nous a dit que le nuage des Soviets avait été arrêté à Poitiers, et entre temps, on était devenu neuneu.

Brest ! Dans El País, je suis tombée (aïe !) sur un article contant les méfaits sur l'économie agricole espagnole d'une certaine fragilité intestinale des Allemands. Ah ça ! Bouffer de la wurst en buvant de la bière, ça y va mais quand il s'agit de manger des légumes, y a plus personne ! L'article était illustré par la photo suivante :

Couv_4eme_CONCOMBRE_T2

Ah non, pardon, je m'ai gourré. Pas le concombre masqué mais Clara Aguilera, conseillère agriculture au gouvernement andalou, désignée volontaire pour becqueter vite fait devant les caméras un concombre de là-bas-dis.

C_Aguilera_consej_Agr_pepino_eco

Clara : «Hop, même pas mal, yé té youre cés Allémands, qué dé pétites natoures.
D'aillors, tou as vou la branlée qu'on leur a mis en Afrique dou Soud !»

Voilà l'image qui va rassurer l'agriculteur indigné et bientôt ruiné et Hans le consommateur, jetant un œil perplexe sur son stock de PQ en prévision de la digestion ! Et la marmotte, elle met le chocolat…