15 septembre 2010

Le discours du Chef

La rentrée a ceci de pénible qu'en dehors de la fin des vacances, il faut également se taper les pots-cocktails-goûters de bienvenue des nouveaux. Je n'ai rien contre l'alcool et les petits-fours, rien contre les nouveaux non plus. Mais ces joyeux moments de convivialité forcée sont inaugurées par le discours du Chef. Et ça, franchement, c'est pénible. Pour user de la métaphore, cela me fait le même effet qu'un crissement de craie sur un tableau noir : ça me hérisse le poil. Comme je l'ai particulièrement fourni en ce moment, je suis... [Lire la suite]
Posté par Gouinette à 20:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]