Non, c'est vrai, c'est pénible ces images toutes faites, prêtes à consommer sur la France et les Français.

Les politiques sont tous pourris : ça s'explique !
M. Woerth («c'est bien, c'est pas cher») qui annonçait avoir 3 000 noms de mauvais Français ayant du pognon planqué à l'étranger avait, en fait, infiltré sa femme auprès de l'une de ces contribuables. Beau résultat, Mme L'Oréole rapatrie le flouze. Mme Pécresse («qui va perdre» dixit M. de Maistre, le nouveau roi de la prévision électorale), M. Sarkozy et le procureur de la République n'ont pas encore réagi à cette formidable nouvelle.

Les Français sont toujours en grève… Même les joueurs de foot : solidarité face à un gouvernement qui, via son plan de financement des retraites, touche la population la moins favorisée !

Nos journalistes ont été formés en Corée du Nord : mais s'ils préfèrent mettre le «footoir» en Une plutôt qu'une affaire d'État, c'est parce que… parce que… non, c'est vrai quoi, c'est pénible ces clichés !