Notre Nain luminescent devrait être ce samedi à Varsovie pour assister aux obsèques de cuit à point feu le nationaliste, xénophobe, homophobe, pro-peine de mort, anti-avortement et j'en passe Président polonais.
Partout dans notre pays, les drapeaux bleu, blanc et rouge seront mis en berne. C'est énervant, j'avoue mais il s'agit d'un chef d'État (anti-européen) de l'Union européenne donc d'un point de vue strictement hypocrite diplomatique et protocolaire, c'est sans doute (à vérifier) la tradition (poil aux ions). Peut-être que si on le mettait à l'envers, rouge, blanc, bleu, tel un antéchrist républicain…

Encore qu'avec le nuage islandais qui bloque les aéroports, peut-être bien que personne ne pourra y aller. Ou peut-être qu'un président un peu nerveux de nature et très autoritaire va quand même vouloir y aller, ce ne serait pas une première et alors tout deviendrait possible…

Ce à quoi je crois, telle une Mireille Mathieu de gauche, c'est qu'au milieu de cette opération de sanctification d'une enflure, on passe à côté de tous les autres qui ont perdu la vie dans cet accident et notamment d'Izabela Jaruga-Nowacka, féministe et défenseure des droits des gays, opposante à la Lech.

Alors les drapeaux en berne oui,
nowacka2
mais pour elle