À la demande de KarregWenn (commentateuse du post précédent), je mets en ligne la blague pourrie précédente mais bon, elle est moyennement drôle en fait. Pêchée dans le Canard de cette semaine, l'auteur est Henri Guaino dit «Riton les bons tuyaux» qui a donné sa vision de l'élaboration des programmes scolaires (C Politique - France 5, le 25.10.09).
Je cite (et je te laisse le choix du moment où tu veux rire) : concocter les programmes scolaires, c'est «un choix idéologique et politique [et ne doivent plus] être traités par des spécialistes, des inspecteurs de l'Éducation nationale […]» mais à l'Assemblée nationale et à l'Élysée…

Le Canard poursuit en agitant ses plumes et la preuve : les sujets «chômage», «emploi», «revenus», «inégalités» seront dégagés manu militari des programmes d'économie de seconde. François Dubet, un des experts commissionnés sur ce sujet, en a démissionné de rire.