Après une longue journée de travail et une séance d'orthoptiste, j'ai rampé jusqu'à mon chez moi pour me sustenter. Tandis que je tuais un poulet avec les dents et que je jetais quelques yeux de bœuf dans la soupe, la radio de la France inter diffusait l'information suivante : dès ce soir, un nouveau gouvernement remanié mais pas trop. Le journaliste aux aguets à l'Élysée constatait que : «toujours pas de Claude Guéant à l'horizon. L'Élysée fait durer le suspense. Ah ah ah ! les chaînes de télévision d'information continue ont une image fixe du perron vide !». Alors que la radio avait un journaliste vide du perron fixe et ça change tout.

Je sais que le monde attend mon analyse à chaud de ce changement vital pour… les déménageurs et les fins de mois de certains politiques (mais au fait, Jean-Pierre P., combien ça coûte un remaniement ?) et ben, hop ! J'analyse dur…

Le Jean-Louis Borloo continue de s'occuper de l'environnement. C'est une confirmation : tout est perdu !
Michèle Alliot-Marie devient ministre d'État (second), Garde des Sceaux (et des pelles), ministre de la Justice. Après un passage à l'Intérieur (y a rien de cochon !), la Justice. En clair, après la Police, le Tribunal, nos contre-pouvoirs sont bien gardés mais qu'elle se méfie, elle pourrait finir en aux prisons.
Son successeur à l'Intérieur (toujours rien…) : Brice Hortefeux. Après ses étincelles à l'Immigration, je m'achète un casque.

Attention, Boutin est expulsée du Logement (elle va enfin comprendre, tu crois ?).

Nanard Kouchner reste étranger aux Affaires. Et Lepasclairllouche passe d'une mission à la con sur un sujet pourri (l'Afghanistan) aux Affaires européennes. Les néo-cons ont pris le pouvoir au Quai d'Orsay, donc. Et Rama Yade fait un superbe plaquage à Laporte qui la prend… Elle n'est pas remplacée aux Droits de l'Homme. Les Iraniens en pleurent déjà. Elle rejoint les Sports en tant que nouvelle Roger Bambuck de service. Mais comme quoi, l'homme au sac de riz avait raison en disant que les Droits de l'Homme n'étaient pas utiles.

Christine Lagarde son poste (c'est un post à jeux de mots débiles)…

Darcos passe de l'Éducation aux Relations sociales : encore des mouvements sociaux en perspective.

Patrick Devedjian reste à la Relance ; ça tombe bien, la crise reste aussi.

Mitterrand dans un gouvernement de droite, y a bien que les socialistes que ça étonne.

Hervé Novelli va s'attaquer, de Front, au commerce.

Nadine M, que c'est pas une menteuse ni tout ce que les gens y disent de méchant mais pas moi parce que j'ai pas les moyens d'avoir un avocat digne de ce nom, ne perd pas son emploi et la famille ainsi que la solidarité s'en réjouissent d'avance.

Sinon, des inconnus au nom rigolo :

Un duo inévitable : Nora Berra, secrétaire d'État aux vieux aînés (c'est mes parents qui vont être contents) et Bernard Apparu chargé des affaires à s'occuper de l'urbanisme. Mais sur eux, rien Nora Apparu… (zim boum tsing !).
Et Mâme Penchard qui en fera de même… se pencher… oh ça va ! sur les affaires d'outre-en peau de chèvre mer.

Ca change quoi ? Ben rien. Mais merci d'être venu.