Je voudrais remercier celui ou celle qui pour découvrir cette petite merveille de blog a tapé dans son Gogole préféré : « douce vision sous le bureau ».

J'ai décidé d'en faire une catégorie à part entière dans laquelle je rangerai dorénavant tout ce qui se passe dans l'asile de fous à mon travail où je sue sang et eau 35 heures par semaine.

Par contre, pour les droits d'auteurs, tu peux toujours courir ! Ca nous fera une médaille de plus à Londres…